La pensée

Reste encore un peu…

Elle était si verte que j’ai eu envie de m’y allonger.

J’ai ressentie la douceur de ses caresses, alors que la force de la Terre atteignait directement mon cœur.

A même le sol, je suis bien.

La brise légère du vent m’effleure les joues comme un murmure. Il me souffle à l’oreille des mots puissants que j’écoute avec attention,

Laisse passer tes pensées,

Profite pleinement de ce moment, il t’appartient,

Toi seule peut le vivre,

Toi seule peut le ressentir en cet instant.

Reste encore un peu…

Laisse au loin les sons des aigus et des graves jouer leur partition, laisse les retranscrire leur concerto.

Reste encore un peu, l’herbe est si verte…

Et, jouons notre symphonie, mes ressources sont innombrables.

Reste encore un peu…

Mireille Visconti

Partager l’article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    70
    Partages
  • 70
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.